D’où viennent les boutons sur le pubis ?


Au quotidien

Il n’est pas rare de constater un bouton ou même plusieurs sur son pubis. Si la partie génitale est considérée comme étant sensible, les boutons sur le pubis peuvent être plus ou moins graves. Quelles sont les causes et les symptômes ? Je vous en parle un peu plus dans cet article.

Pourquoi j’ai des boutons sur le pubis ?

Il ne faut pas avoir honte d’avoir un bouton sur son pubis. Les causes peuvent être diverses et je t’invite à poursuivre la lecture pour en savoir plus. Entre IST, maladies auto-immunes ou encore allergies, il faut savoir déceler les causes afin de mieux se soigner.

Les infections

Les infections sont sans aucun doute les causes les plus courantes d’un bouton sur son pubis ou d’une éruption cutanée. Le bouton peut prendre une couleur rouge. On fait ici référence à la teigne qui est une infection fongique que l’on constate surtout au niveau de l’aine. Elle peut être assez handicapante car elle provoque des démangeaisons. De plus, la peau a tendance à s’écailler et les boutons peuvent être regorgés d’eau : ce sont les cloques.

Une autre affection qui peut être la cause de bouton sur cette zone est le virus Molluscum contagiosum. Je ne suis pas gynécologue, mais si vous constatez des boutons sous formes de bosses rondes bien fermes et isolées, ça peut être ce virus.

Les allergies et les maladies auto-immunes

Oui, certaines allergies peuvent être la cause de sensations désagréables et de boutons sur le pubis. En effet, si la peau entre en contact avec des matières allergènes comme le latex ou une substance chimique assez agressive, alors le risque d’éruption cutanée est à son maximum. Attention toutefois, cela ne doit pas être une occasion pour ne pas se protéger (les préservatifs étant faits en latex) ! Vous pouvez miser sur d’autres méthodes de contraception ! Moi je préfère la pilule ! Mais après tout, chacun son corps, non ?

Les maladies auto-immunes me dites-vous ? Oui, le psoriasis par exemple est l’une des maladies cutanées les plus courantes. On la retrouve surtout du côté des hommes et elle peut vite être désagréable en raison du fait qu’elle peut provoquer des démangeaisons mais aussi des plaies dans la zone intime.

Les infections sexuellement transmissibles

Au moins une fois dans notre vie, on a tous déjà eu peur d’attraper une Infection, ou pire, une Maladie Sexuellement Transmissible. Si vous avez déjà eu des rapports à risque, il y a beaucoup plus de chances. Les plus traités sont :

  • L’herpès génitale : c’est une IST vraiment très courante. Elle est surtout caractérisée par des apparitions de boutons très douloureux sur les appareils génitaux. Ils sont transparents et sont remplis de pus. Il est impossible de la guérir mais par contre on peut limiter son apparition. Il faut savoir que les symptômes apparaissent par poussées, qui peuvent durer entre 5 à 10 jours, avant de réapparaître après plusieurs mois.
  • Les verrues génitales : appelées aussi crêtes de coq ou encore condylomes, elles sont le résultat du virus HPV. Après la chlamydia, c’est l’IST la plus courante ! Elles peuvent apparaître plusieurs années après la contamination et ne sont généralement pas visibles. Sauf bien sûr quand elles se transforment en verrues caractérisées par des excroissances de la peau.
  • La syphilis : Elle vient de la bactérie Treponema pallidum. Si cela vous arrive un jour et j’espère que ce ne sera pas le cas, vous constaterez une ulcération au niveau des zones intimes. Si elle n’est pas traitée, elle peut causer des dommages au cœur ou au cerveau.

Quels sont les symptômes que je pourrais ressentir ?

Sachez que les symptômes diffèrent en fonction de l’éruption cutanée qui vous touche. Mais dans tous les cas, vous constaterez surtout des bosses, des cloques, des lésions ou encore de petites blessures et des plaies.

La zone qui est affectée peut aussi beaucoup vous gratter, quelque fois, elle s’épaissit et peut être vraiment rouge et irritée. Lors d’une relation sexuelle, des douleurs peuvent apparaître et les ganglions lymphatiques peuvent apparaître.

Comment soigner les boutons sur le pubis ?

Généralement, pour soigner des boutons sur le pubis ou une éruption cutanée, les crèmes à base d’hydrocortisone sont les plus recommandées. Pour la syphilis par exemple, il est d’usage de prendre des antibiotiques ; pour les verrues, le docteur vous prescrira des médicaments, ou sinon, vous pouvez les enlever grâce à un système de congélation via chirurgie. Assurez-vous de garder la zone bien propre et non humide.

Vous avez des poux pubiens ? Un nettoyage à l’eau chaude avec des médicaments sur prescription médicale devrait suffire. Vous êtes allergiques ? Évitez tout simplement l’usage de produits allergènes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *