Archives de catégorie : Défilés

Une folle nuit à Versailles !

 

 

 

 

Mince ! Je mourrais d’envie d’écrire cet article et maintenant que je suis devant mon clavier, je ne sais même pas par où commencer. C’est un peu la guerre dans ma tête et la seule chose que j’en démêle est un long « wahouuuuuh ! »

Je vais essayer d’être concise mais je sens déjà que mon coeur dégoulinant d’émotivité s’emballe. Molo, gamine !

Lundi soir, j’étais invitée par Swarovski pour la présentation de leur prochaine collection. Je ne vous refais pas le laïus sur ma petite passion pour la marque de bijoux, je pense que vous avez compris 😉
Comme d’hab’, j’avais lu le mail en travers, un mot sur deux, répondu en trois secondes, surexcitée que j’étais. Et puis rien. J’avais attendu le RDV comme un gosse attend le Père Noël, sans trop savoir à quoi m’attendre, sans chercher à avoir plus d’infos. Je me souvenais d’une navette à prendre et d’un dîner à Versailles. Et c’est ce qu’il s’est passé. Accompagnée de mon éternelle, nous avons pris la navette, sommes arrivées à Versailles et Oh WTF ??? On s’arrête au Château de Versailles !

Ok les gars, c’est là que les choses dérapent, faut que je vous explique… Je suis une espèce de… passionnée du Château de Versailles ! J’y vais au moins une fois par an, juste après Ikea et avant Disneyland. C’est dans mon top 3 !
Je suis toujours très émue d’arriver dans ce lieu hautement historique (à l’inverse d’Ikea et Disney, vous l’aurez saisi…) et je suis toujours toute chose. J’ouvre grand les yeux et je scrute, m’imprègne de l’ambiance, j’absorbe un maximum.

Mais cette fois, c’était encore plus fou que d’habitude. Nous avons pu visiter une partie du Château. Rien que nous, un petit groupe, à la lumière des quelques lampes. C’était dingue ! Pouvoir se promener tranquillement ainsi. J’ai tellement aimé ! Je n’ai rien à dire de plus, ça se limite à ça. J’ai a-do-ré !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après quoi nous avons traversé le parc pour rejoindre l’Orangerie. Musique dans les jardins, petites bougies au sol pour nous guider. Planquées sous notre parapluie, on a refait le monde avec Maëva.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis nous avons pénétré dans l’Orangerie. Magnifique orangerie ! Là encore, Swarovski n’a pas blagué. Nous avons assisté à un vrai défilé pour la présentation de leur future collection été. J’ai hâte de voir les bijoux de plus près pour pouvoir regarder les moindres détails mais ça l’air déjà très, très sympa tout ça 🙂

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois le défilé achevé, nous sommes allés dîner au milieu des palmiers, sous les incroyables voûtes. Grandiose ! Je n’ai pas d’autres mots, c’était « simplement » grandiose ! Par moment j’oubliais complètement où j’étais tant l’ambiance était légère. Surtout quand la musique a commencé à retentir et que tout le monde est allé danser aux pieds de la statue de Louis XIV. Ambiance Marie-Antoinette de Sofia Coppola à fond ! 😀

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et nous sommes rentrées, le coeur tout léger de cette folle soirée. Sur le retour on a ri avec Maëva en repensant à nous gamines, ici, en bob avec nos appareils photo jetables. Si on nous avait dit… Alalala, quelle folle nuit !

 

 

 

Un grand merci à Swarovski pour cette parfaite soirée et un gros bisous à mon flamingo adoré, Laura !

 

Résultats du concours Swarovski by Shourouk :

Félicitations à Bubble (commentaire 48) qui remporte la broche et Charlotte (commentaire 33) qui gagne le bracelet.

Un grand merci à vous pour vos participations 🙂

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Moon Young Hee #PFW #SS13

 

 

 

 

Le défilé Moon Young s’est ouvert sur des silhouettes aux petites robes, tennis bien lacées et socquettes blanches. Elle est faussement sage la femme Moon Young Hee.

 

On reconnaît les belles matières, les coupes très structurées et les drapés… Les superbes drapés qui donnent toujours une allure folle aux créations de la maison coréenne. C’est féminin, extrêmement chic tout en paraissant presque décontracté. Joli pari !

 

Et puis les choses s’enchaînent. Tantôt noires, tantôt blanches les tenues défilent dans une chorégraphie parfaite, relevée parfois par quelques petites touches bleues ou ocres.

 

Les robes deviennent plus légères, les dos se dénudent, les jupes se fendent découvrant deci delà, au gré de la démarche, une cheville, un genou ou même une cuisse. La transparence des matières poussant un peu plus la sensualité de ces tenues.

 

Je vous l’ai dit qu’elle était faussement sage, la femme Moon Young Hee, mais elle est surtout incroyablement féminine.  Moi je suis sous le charme !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Défilé Moon Young Hee
Paris Fashion Week
Spring Summer 2013

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Défilés