Crédit immobilier : des demandes acceptées mais à un taux plus élevé


Actualités

En raison de la crise du Covid-19, les banques avaient mis de côté les demandes de crédit immobilier afin de s’occuper plus particulièrement des prêts pour les entreprises. A présent, elles vont se réintéresser aux nouvelles demandes de prêts. Mais face à la situation économique et à l’augmentation des risques, les taux de crédits risquent d’être plus élevés.

Des taux revus à la hausse

Après un mois de confinement, les taux de prêt immobilier augmentent. En effet, les établissements bancaires ont revu leurs taux à la hausse entre 0,05 % et 0,3 % en fonction des profils des demandeurs et de la durée de l’engagement. Certaines banques ont même présenté des pics à 0,5 % pour des demandeurs présentant de faibles revenus. C’est une mauvaise nouvelle pour celles et ceux qui ont besoin d’un crédit rapide 24h.

« La situation actuelle et l’incertitude économique induisent des tensions fortes sur le coût des ressources, que les banques répercutent sur leurs conditions de taux. En outre, elles anticipent une hausse des risques sur les entreprises et par conséquent sur les profils qui seront financés, ce qui pèse également sur les taux », déclare la porte-parole de Vousfinancer.

A l’arrivée, au vu de la situation critique de l’économie du pays, l’augmentation des taux reste moyenne. En outre, le taux moyen tourne autour de 1,5 % sur un remboursement de 25 ans et autour de 1,3 % sur une durée de 20 ans.

Le traitement des demandes va reprendre

Malgré la hausse des taux de crédit immobilier, la bonne nouvelle c’est que les banques reprennent l’étude des demandes de prêt. Le confinement ayant provoqué un arrêt brutal du secteur de l’immobilier, les établissements bancaires avaient délaissé les nouvelles demandes pour se concentrer uniquement sur les dossiers déjà en cours d’étude concernant les entreprises en difficulté.

A l’instar des autres secteurs, les banques s’organisent et se préparent pour être prêtes à reprendre leurs activités habituelles. Il faut savoir qu’aujourd’hui, les banques pourront traiter jusqu’à 70 % des demandes.

Mais attention, les équipes ne seront pas complètes tout de suite. En effet, le déconfinement du 11 mai ne sera pas un déconfinement total. Il s’agit de procéder de façon progressive.

« Il faut actuellement jusqu’à 3 semaines pour obtenir un accord de crédit, contre 7 à 10 jours en temps normal. Sauf exception, les délais d’émissions d’offres de prêt sont également plus élevés… C’est toute la chaîne qui est actuellement ralentie », annonce Vousfinancer.

Pour l’heure, pas besoin de se précipiter car la demande de crédit immobilier a diminué. Il faudra patienter un peu avant que toute la machine puisse se remettre en marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *