Grossesse, allaitement : la cause d’un téton qui brûle ?


Santé

Un tiraillement désagréable à la poitrine, le téton qui pique, parfois même qui brûle ? L’envie de se gratter devient alors presque intenable. Pourtant, comme toute irritation, se démanger ne fera qu’empirer la situation. Plutôt que de s’inquiéter sur ce mamelon qui brûle, voici comment en déterminer la cause pour mieux l’apaiser.

Grossesse et règle : les hormones font se gratter les seins

Tout au long de votre vie, de nouveaux cycles hormonaux viendront déstabiliser votre corps. Le corps d’une femme semble en constante modification. Peu étonnant, quand il dépend bien souvent des pics et chutes d’hormones en fonction de la période de son cycle. Poussée d’acné, douleur aux reins, irascibilité : plusieurs facteurs viennent déjà vous déstabiliser quand vous entrez dans une période hormonale. Alors si votre sein gratte, c’est peut-être parce que vous allez avoir vos règles ou que vous êtes enceintes.

Le dérèglement hormonal cause la démangeaison du téton

Souvent, ces changements dans les taux d’hormones entraînent bien plus qu’un nouvel état de vie. Les règles, par exemple, ne se résument pas qu’à la perte du sang. Douleurs aux reins, seins lourds, crampes : il y a plusieurs manifestations des règles. Cela arrive le plus fréquemment par le syndrome prémenstruel, quelques jours avant ses flux. Un téton qui démange entre tout à fait dans ces potentielles sensations dues au dérèglement des hormones.

Si vos règles ne viennent pas, toutefois, sachez que l’irritation du mamelon peut indiquer un début de grossesse. L’activité des vaisseaux sanguins redouble, en effet, pendant les premiers mois, créant une irritation. Un test de grossesse vous permettra facilement de savoir si celle-ci est plutôt due à l’un ou l’autre des états.

Soutien-gorge, produits beauté : s’éviter le sein qui brûle en allaitant

Vous avez identifié la potentielle cause de votre douleur aux tétons, mais comment calmer cette démangeaison ? Si les hormones, des règles jusqu’à la ménopause, peuvent entraîner cette irritation, il reste toujours possible d’améliorer la situation. Par exemple, une solution facile est d’opter pour des sous-vêtements qui soient vraiment adaptés à votre poitrine.

Quand vous tombez enceinte, surtout, avec la prise de poids et les seins qui grossissent, il est primordial que les soutiens-gorges suivent. Même une fois l’enfant né, la période d’allaitement pourra entraîner des pertes de lait autour du mamelon qui irritent la peau une fois en contact avec le bonnet. Matière allergène, bonnes mensurations, des lessives naturelles pour s’éviter toute réaction : rien qu’en pensant à tout cela, vous aiderez déjà votre démangeaison au sein.

Mamelon qui démange, la faute aux allergies ?

Les hormones, bien sûr, ne sont pas la seule cause potentielle d’un téton qui gratte. Plusieurs autres raisons peuvent l’expliquer, qu’il faudra aussi envisager. Combiner, dans tous les cas, toutes les solutions pour calmer l’irritation ne pourra qu’être bénéfique à votre mal-aise. Par conséquent, c’est à présent du côté des allergies qu’il faudra vous interroger. Composition des produits et matières grattantes, voilà tant de facteurs expliquant une irritation.

Tissu, cosmétique : pourquoi le téton peut gratter ?

Que vous portiez des soutiens-gorges ou non, votre sein est forcément en contact avec un tissu au cours de la journée. Souvent, il passe même la quasi-totalité de son temps à se frotter contre vos vêtements. Alors quand le tissu n’est pas de bonne qualité, que le vêtement est trop serré ou que vous êtes allergique à son matériau, votre téton se met, sans surprise, à brûler.

L’irritation peut également être due à une mycose cutanée, soit une infection allergique sur la peau. Dans certains cas, l’assèchement du mamelon et la sensation de brûlure peuvent également être le signe d’un cancer du cas. Cela reste une manifestation rare, mais il ne faut pas tarder à se renseigner si des doutes subsistent.

Bien choisir les produits en contact avec son sein

Le meilleur moyen d’empêcher ses seins de gratter quand il s’agit d’une allergie est d’opter pour de nouveaux produits. Souvent, en effet, ce sera le cosmétique utilisé qui pourra avoir entraîné une réaction ou le tissu particulier d’un de vos sous-vêtements. En utilisant, dans un premier temps, des lessives les plus naturelles possibles, vous limiterez les risques d’allergie.

Les listes d’ingrédients à rallonge sont à proscrire. C’est l’occasion pourquoi pas de s’essayer à la fabrication de lessive maison, par exemple avec du savon d’Alep. Vous pourrez ainsi choisir de A à Z ce qui entre en contact avec votre corps. Cela est valable, bien évidemment, pour les produits cosmétiques également. Soyez attentives aux compositions de vos soins hydratants, par exemple. Enfin, se tourner vers un tissu non synthétique vous apporte davantage de chance d’éviter toute irritation.

Quelles autres solutions pour calmer un sein qui gratte ?

Changer de produits, opter pour des vêtements à sa taille et de bons matériaux, ce sont des solutions durables. Sur le long terme, elles permettront d’atténuer les risques d’avoir le téton qui démange. De la même façon, hydrater son corps sera clé pour apaiser la situation durablement. Cela passe par de la consommation d’eau en quantité suffisante, déjà, pour que le corps ne soit pas asséché. En utilisant des crèmes grasses, en prime, pour hydrater directement la peau et le mamelon, vous améliorerez l’hydratation de votre sein. Cela l’empêchera de sécher, de se sensibiliser et de créer des petites croûtes qui pèlent, vous démangeant terriblement.

L’alimentation, un facteur clé pour calmer l’irritation du mamelon

Pourtant, puisque cette crise peut être liée à des hormones ou des mycoses, vous ne pouvez pas toujours vous éviter cette irritation. Heureusement, d’autres remèdes et astuces sont à garder en tête pour traiter les brûlures du téton dans ces situations. L’alimentation, par exemple, jouera un rôle clé, surtout en phase de règles ou de grossesse. Il est parfois conseillé, par exemple, de consommer du soja pour réguler les changements d’hormones et leurs effets. Moins de gras, de sodium ou de produits fabriqués sera aussi un moyen sûr de vous éviter le téton qui brûle.

Remèdes naturels et conseils de médecin contre les brûlures

Prendre soin de votre corps sera donc le principal moyen de calmer votre sein qui démange. Sur l’instant, toutefois, pour calmer la crise, il ne faut pas hésiter à se tourner vers quelques astuces apaisantes. Il y a par exemple des antibiotiques et antiseptiques spéciaux dans le cas d’infection ou d’allergies. Pour calmer la sensation de brûlures, vous pourrez aussi opter pour des glaçons ou du froid. En contact avec la zone irritée, l’effet du froid sera aussitôt efficace pour apaiser la gêne. Se tourner vers un spécialiste, enfin, permettra de conforter votre verdict et de trouver la solution idéale à cette irritation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *